MANNEQUIN, MODE,

Paris : Capitale Mondiale de La Mode

Introduction 

Au fil du temps, les gens ont développé un intérêt pour la mode.

En effet, en fonction de son pays, de son origine, de sa culture, de sa génération, il existe différentes manières de percevoir ce phénomène.

Cependant, nous pouvons également observer certaines tendances émanant de designers influents et de grandes villes comme Paris, berceau de la Haute Couture.

Parlons donc de ce centre de la mode en plein essor du point de vue d’un parisien…

 

 

Paris, lieu d’inspiration et de création

 

Lorsque l’on parle de mode, il va sans dire que la France, et particulièrement Paris, occupe une place majeure. De fait, en tant que capitale de la mode (au côté des autres Big Four : Londres, Milan et New York), elle exerce une influence principale sur le monde depuis des siècles et conserve jusqu’à aujourd’hui une primauté évidente notamment grâce à l’exclusivité de la haute couture depuis son invention au milieu du XIXe siècle.

 

A cette époque, un anglais installé en France répondant au nom de Charles Frederick Worth, décida d’ouvrir son commerce à Paris dans une rue appelée « Rue de la Paix ».

Il crée le principe de la maison de haute couture. Avant lui, le couturier n’exécutait que les tâches des clients. Il décide alors de changer les choses et de créer de nouveaux modèles, selon son inspiration, mettant en avant son sens artistique. Il lance ses propres collections, dont les modèles sont élaborés à l’avance et présentés dans des espaces de luxe en un seul exemplaire.

Il est également le premier à utiliser des modèles vivants afin de promouvoir ses vêtements auprès de ses clients et à coudre des étiquettes de marque sur ses vêtements. C’est la raison pour laquelle il est considéré comme le père de la haute couture.

 

De ce fait, plusieurs autres maisons de haute couture suivent le mouvement et Paris devient rapidement une place incontournable depuis laquelle les créations ont commencé à être reproduites dans le monde entier.

 

Paris, la ville des lanceurs de tendances

 

 

En parlant de la mode française, même si vous n’y connaissez presque rien, vous avez sûrement déjà entendu parler de Coco Chanel, d’Yves Saint-Laurent, de Christian Dior, de Louis Vuitton et d’au moins une bonne dizaine d’autres créateurs français présents depuis des décennies dans le secteur et qui comptent parmi les plus influents faiseurs de tendances bien connus aujourd’hui.

 

En conséquence, Paris est devenue encore plus populaire, et ce jusqu’à présent, grâce à leur incroyable talent et à la singularité de leurs collections.

 

Elle est aussi renommée pour être la capitale de la mode d’où surgissent les tendances et cela explique pourquoi les emprunts au français dans ce secteur sont nombreux. En japonais par exemple, les termes « mannequin », « haute couture » ou encore « prêt-à-porter » ont ainsi été adoptés.

 

Paris, la place des défilés de mode

 

Elle est aussi renommée pour être la capitale de la mode d’où surgissent les tendances et cela explique pourquoi les emprunts au français dans ce secteur sont nombreux. En japonais par exemple, les termes « mannequin », « haute couture » ou encore « prêt-à-porter » ont ainsi été adoptés.

 

D’ailleurs, l’intérêt des créateurs japonais pour la capitale de la haute couture se manifeste rapidement et on observe dès les années 1970, le début d’un grand nombre d’entre eux à la Semaine de la mode à Paris. Ainsi, certains d’entre eux comme TAKADA Kenzo, MIYAKE Issei, YAMAMOTO Kansai, MORI Hanae, KAWAKUBO Rei et YAMAMOTO Yoji deviennent progressivement célèbres en France.

 

Profitant de cet intérêt pour la mode parisienne, des marques françaises de luxe telles que Chanel, Louis Vuitton ou encore Hermès, commencent progressivement à s’installer au pays du soleil levant et rencontre dès lors un succès impressionnant.

 

Parallèlement, des tendances japonaises charment à leur tour une partie du jeune public français et l’on voit ainsi se développer par exemple des courants Gothic, Lolita ou encore Decora au cours de ces dernières années. Il est aussi à noter que l’intérêt des français pour le « Cosplay » (l’art du déguisement en personnage d’animé, de jeu vidéo…) trouve également écho en France.

 

Il semble donc évident que les échanges entre la France et le Japon vont certainement se poursuivre encore longtemps dans le domaine de la mode.

 

 

 

Chat Noir, agence de mannequins

0no comment

writer

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Reply